Asperger, Etre maman, Je suis...

Je suis injuste

Je suis la maman d’un jeune Asperger de 8 ans. Il en a des traits caractéristiques : il aime se documenter à fond sur ses sujets préférés, il a une mémoire surprenante, il aime quand tout est bien aligné, bien à sa place, il est attaché à la rigueur des termes, des faits. Il a aussi un énorme besoin de justice.

Or, je suis aussi la maman de deux enfants un peu plus jeunes (6 ans et demi et 4 ans). Comme vous le savez peut-être si vous êtes issu d’une fratrie ou si vous avez plusieurs enfants, ou encore si vous travaillez avec des enfants, ceux-ci se chamaillent. Plusieurs fois par jour. A propos de tout et de rien.

C’est là que la particularité de mon fils devient un challenge.

Régler les conflits entre les enfants n’est pas toujours simple. Surtout quand on est soi-même Asperger, avec une très faible tolérance à l’injustice. Je me fais des nœuds au cerveau pour être « juste », trancher de façon honnête les désaccords, proposer des solutions équitables aux différends qui émaillent notre journée.

Mais bien sûr, la justice est toujours un peu partiale, un peu subjective, surtout quand on cherche à prendre en compte le point de vue de chacun au même niveau, mais qu’on a conscience que la façon de ressentir et réagir change avec l’âge. Il a des flous, des zones à interpréter, des détails à ajuster, il faut pondérer les décisions en fonction de l’âge, de la sensibilité, des possibilités de chacun.

Je ne peux pas demander la même chose à mon petit dernier qu’à mon grand, ni exiger les mêmes réactions de ma cadette que de mon mari.

C’est cette subjectivité, qu’on apprend par l’expérience, qui manque précisément à notre fils.

Pour lui, il est inconcevable qu’on puisse accepter de l’un ce qu’on interdit à l’autre, qu’on puisse ne pas sanctionner le même comportement de la même façon pour tous, qu’il y ai des exceptions, des changements, des zones d’ombre où rien finalement n’est clairement défini.

C’est là que ça devient doublement compliqué pour moi. Parce que je suis aussi assoiffée de justice que lui. Parce que même si je sais intellectuellement que c’est comme ça que ça marche, que je le conçois, il y a toujours en moi une petite fille qui hurle de rage devant ces ratés de la justice universelle, ces moments où l’on doit faire le grand écart entre l’ordre cosmique et les petits arrangements ponctuels avec nos grands principes. :p

Depuis que je suis maman, j’apprends à troquer mes convictions rigides contre la souplesse qu’exige la relation avec des enfants, mais ça prend du temps. Et même si je peux expliquer en plusieurs pages à une jeune maman en quoi cette souplesse est nécessaire, salutaire, il reste une part de moi qui voudrait pouvoir tout ranger, tout aligner, trouver des principes suffisamment bien construits pour qu’ils ne soient jamais pris en défaut.

Ce qu’on apprend, en grandissant, c’est qu’il faut en faire son deuil. Mais c’est un réel défi pour moi que d’expliquer cet état de fait à mon fils. Ma fille, bien que plus jeune, l’a intégré naturellement. Pour lui, c’est un inconfort, une souffrance, et bien souvent il refuse en bloc de s’y plier. Je le comprends. Il se trouve devant une décision qu’il trouve injuste (et qui l’est, selon ses critères), et tout ce que je lui propose, c’est d’abandonner ses principes, et de le faire avec le sourire. Pas évident, c’est sûr!

 

justice-626461_1920

 

Ce qui me rassure dans l’histoire, c’est que je sais pourquoi il bute, pourquoi il se révolte. Je peux au moins lui expliquer, l’accompagner, essayer d’adoucir le choc. Je ne suis pas certaine qu’il se sente mieux sur l’instant, mais j’espère que les quelques clefs que je lui donne dans ces moments-là pourront l’aider par la suite. Nous pouvons aussi, en tant que parents, être moins impatients. Pas moins exigeants, mais exigeants d’une autre façon, en respectant son rythme, en fait.

Alors même si je trouve ça injuste, pour l’instant, aux yeux de mon fils, parfois, je suis injuste…

Mots-clefs :,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Habitualinvasio47 |
Parclashofclans |
Smilesoga |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Laviedesmammiferes
| Strange's Story
| Lesconseillenasrine